Skip to content

Actu

Un article d’Ilan Berlemont pour Classe Internationale, le blog d’analyse internationale des étudiants du MRIAE de Paris-1. Cet article a été publié le 1er juin dans la rubrique « Focus », où sont proposées des analyses fouillées des grands et petits faits de l’actualité.

New York Times

Depuis plusieurs jours Istanbul est le théâtre d’un soulèvement d’une ampleur inédite. Il y a cinq jours des manifestants qui protestaient contre la construction d’un centre commercial sur l’emplacement du parc de Gezi ont été violemment dispersés par la Police. Suite à ces premiers heurts, plusieurs ONGs dont Amnesty International ont condamné l’usage excessif de la violence par les forces de police. Lire la suite…

                                                                                                                                                                                                      

Arabian Psycho

FÉVRIER 24, 2013

dessin n°1

Un homme en costume avec une tête de cheval hoche la tête au-dessus d’un corps de martyr et, à sa gauche, une tête de mort sourit à un micro que lui tend une main anonyme. C’est avec ce genre d’images imprimées sur la rétine que l’on sort de la galerie Talmart, qui expose en ce moment sous le titre « Dispars » Nidhal Chamekh (28 ans) et Ilies Issiakhem (29 ans).

Lire la suite…

                                                                                                                                                                                                      

Soudan : La révolution des marges

FÉVRIER 20, 2013

مظاهرة أمام سفارة الخرطوم في لندن تندد بحملة الاعتقالات التي تطال المحتجين في السودان

Manifestation devant l’ambassade du Soudan à Londres, été 2012

Dans le sillage des révolutions qui secouent la rue arabe du Machrek au Maghreb, au Soudan des centaines de manifestants sont descendus dans la rue pour protester contre le régime en place et la situation déplorable des services et des conditions de vie. Mais ces manifestations ne sont que des étincelles comparées aux problèmes qui embrasent le pays depuis des années – le pays n’a-t-il pas en effet souffert d’une crise qui a conduit à sa partition ? Le Soudan est le pays qui « subit ce qu’il subit », pour reprendre le mot d’Islam Abderrahman, correspondant de la chaîne France 24 au Soudan, que nous avons joint par téléphone et avec qui nous nous sommes entretenus de l’état de la protestation civile au Soudan et des conditions de travail en tant que journaliste.

Lire la suite…

                                                                                                                                                                                                    

La fameuse moustache de Choukri Belaid

La fameuse moustache de Chokri Belaid

Cet été DesOrient s’était déplacé à Tunis, pour prendre la température d’une société en pleine ébullition politique, sociale, religieuse, artistique. Nous y avions fait de belles découvertes et de grandes rencontres (voir notre dossier Tunis Direct).  Après l’assassinat le 6 février dernier d’un des leaders de l’opposition, Chokri Belaid, nous avons décidé de recontacter des Tunisiens que nous avions rencontrés pour leur donner la parole sur la façon dont ils vivent les bouleversements actuels que traverse leur pays. L’approche individuelle permet de saisir différemment ces réalités. Nous vous présentons ici deux témoignages qui donnent un autre éclairage sur une situation que nous vivons de loin, et souvent à travers des analyses politiques. Celui d’Insaf Machta, professeur à l’Université de Tunis, et celui deMajd Mastoura, étudiant et co-fondateur du mouvement Street Poetry.

Propos recueillis par Thomas Loupias

Lire la suite…

                                                                                                                                                                                                   

السودان : ثورة الهامش

FÉVRIER 9, 2013

مظاهرة أمام سفارة الخرطوم في لندن تندد بحملة الاعتقالات التي تطال المحتجين في السودان

إثر الثّورات التي يشهدها الشّارع العربي من المشرق إلى المغرب منذ سنتين ، لم تلبث الأمور حتى يكون لها صدى في ما وراء حدود مصر وسوريا وليبيا وتونس. فقد خرج في السودان المئات من المتظاهرين محتجين على نظام الحكم و الوضع المعيشي. لم تكن تلك المظاهرات إلا شرارة نار تأكل البلد منذ أعوام. ألم يعاني البلد من أزمات أدّت إلى تقسيمه ؟ السودان هو البلد الذي « يعاني ما يعاني » حسب قول إسلام عبد الرحمان مراسل قناة فرانس 24 في السودان و الذي ألقينا معه حوارا هاتفيا تطرّف فيه الى الأزمة السودانية وصعوبات العمل الصحفي فيه. ا

Lire la suite…

                                                                                                                                                     

Optimistes mais pas naïfs

DÉCEMBRE 11, 2012

Leur but est simple : franchir les murs, casser les barrières. Ils sont Libanais, Palestiniens, Israéliens, Iraniens, Espagnols, Marocains, Français et se comprennent au carrefour de leurs langues respectives. Si l’on mettait tous leurs passeports sur une table, on pourrait même croire à un réseau international d’espionnage. Rassurez-vous. Ce n’est que la compagnie« Théâtre Majaz » en résidence au théâtre du Soleil, à la Cartoucherie de Vincennes jusqu’au 22 décembre. Lire la suite…

                                                                                                                                                                                                       

Marche des femmes à Tunis: « Les femmes tunisiennes ne se laisseront pas faire ! »

AOÛT 15, 2012
Marche des femmes, Tunis © Sami M'radC’est dans une ambiance sereine que s’est déroulée la manifestation du 13 août au soir à l’occasion de la journée de la femme à Tunis.Mais cette marche n’était pas un simple rappel de la présence des femmes dans la vie politique et sociale tunisienne, c’était une vraie manifestation, et si plusieurs revendications ont convergé Place du 14 janvier, cette marche avait une cible claire : tout le monde avait à l’esprit la fameuse « complémentarité » que les députés d’Ennahda se sont proposés de substituer dans la constitution à « l’égalité complète » entre l’homme et la femme, inscrite par Bourguiba dans le Code du Statut personnel, promulgué le 13 août 1956, qui garantit l’égalité entre les sexes et le statut de la femme. Lire la suite…
.
                                                                                                                                                                                                     

 

 

Période trouble pour les artistes tunisiens

JUIN 19, 2012

Un article radio sur la situation difficile des artistes dans la Tunisie d’aujourd’hui.

Par Thomas Loupias

.

.

.

.

                                                                                                                                                                                                   

« Normal! »de Merzak Allouache: l’Algérie d’aujourd’hui, ce bel objet de discorde

MAI 11, 2012
normalEst-il vraiment utile de relayer une polémique ? Dans le cas du film Normal! de Merzak Allouache, les violentes critiques diffusées dans plusieurs journaux algériens, s’avèrent, malgré elles, éclairantes sur l’un des points-clés de ce film. Tourné à l’été 2011 à Alger,Normal raconte les interrogations de Fouzi, un jeune réalisateur, qui décide de reprendre un film mis de côté depuis deux ans pour l’adapter à la situation actuelle, celle du printemps arabe et du début des marches pacifiques en Algérie. Mais comme Fouzi a bien du mal à définir son projet, il convie les comédiens à en débattre. Aux questionnements cinématographiques se superposent bien vite les interrogations politiques et sociétales qui suscitent le débat aussi bien dans le film lui-même, entre les personnages, qu’à sa sortie dans les salles, entre les spectateurs. Lire la suite…
.
.                                                                                                                                                                                                     

Baïbars aussi culte que Shéhérazade !

MAI 4, 2012

Si tout le monde a entendu parler des Mille et Une Nuits, de Shéhérazade, de Sinbad le marin et d’Ali Baba, on connaît beaucoup moins « سيرة الظاهر بيبرس », ou la Vie de Zahir Baïbars, qui était pourtant le cycle narratif le plus rapporté par les conteurs populaires d’Egypte et de Syrie, après le roman d’Antar. Victime d’une première édition malheureuse en égyptien, qui en avait fait une histoire longue et ennuyeuse, le roman de Baïbars n’a pas beaucoup intéressé les chercheurs et éditeurs français. Jusqu’au jour où, en 1985, sur le conseil d’André Miquel, les éditions Sindbad publient la traduction de George Bohas et Jean-Patrick Guillaume. Enfin, la saga de Baïbars commençait à recevoir l’attention que mérite l’une des œuvres fondamentales de la littérature arabe et de la culture populaire. Depuis 1998, les 10 tomes du Roman de Baïbars sont réédités en format de poche. Lire la suite…

                                                                                                                                                                                                      

Rassemblement pour la Syrie : « Tansiqât al-thaoura c’est la base, et nous, ici, nous sommes le relais »

AVRIL 1, 2012

Samedi 31 mars, un article  du Monde publié à 17h annonce que le régime syrien considère la révolte matée « une fois pour toutes ». Au même moment, à Paris, comme tous les samedis depuis cinq mois, un rassemblement en soutien à la révolution syrienne a lieu sur la Place du Châtelet. A proximité, sur un étal du kiosque à journaux, le journal arabophone Al-Hayat titre : « Kofi Annan exige de Bachar Al-Assad l’arrêt ‘ immédiat ’ des tueries. » Lire la suite…

                                                                                                                                                                                                      

« My Land » par Nabil Ayouch : Croiser les Histoires, un pas vers le dialogue israélo-palestinien?

MARS 27, 2012
My Land, Nabil Ayouch (2012)« C’est pas simple. C’est pas simple de voir que quelqu’un paye le prix pour que je vive dans ce paradis ». Ces mots sortent difficilement. Ce sont ceux d’un jeune homme, Shai Nori, habitant de Sasa, dans le Nord d’Israël, kibbutz fondé sur les ruines d’un village arabe dont la population avait été expulsée par les forces israéliennes au moment de la guerre de 1948 – « Nakba » (« catastrophe ») pour les uns, « guerre d’indépendance » pour les autres. Shai Nori vient de regarder une interview de ceux qui vivaient sur les terres où il a grandi, avant la création du kibbutz. Assis dans l’herbe face aux montagnes sauvages de Galilée, il voit ces visages d’hommes et femmes âgés qui parlent de leur village et des oliviers, il entend ces voix sortir d’un monde de béton et de câbles électriques, les camps de réfugiés palestiniens au Liban. Lire la suite…
.
                                                                                                                                                                                                      

Antigone de Palestine, renaissance de la tragédie

MARS 21, 2012

Crédit photo Nabil Boutros

Crédit photo Nabil Boutros

Antigone nous est familière, et en même temps si étrangère. Le sacrifice de la fille d’Oedipe pour honorer la sépulture de son frère n’est plus qu’un vague souvenir enfoui dans nos mémoires de collégiens, au point que nous avons oublié la puissance de ce personnage. Il fallait la comédienne Shaden Salim et le Théâtre national palestinien pour nous faire redécouvrir la tragédie de Sophocle… Lire la suite…

                                                                                                                                                                                                     

Manifestation à Paris pour l’anniversaire de la révolution syrienne

MARS 19, 2012

La révolution syrienne a fêté son anniversaire ce weekend à Paris. Elle commémore une année de résistance et de répression. Deux jours après le rassemblement solennel du 15 mars devant l’Hôtel de ville, la manifestation organisée samedi 17 mars par l’association Souria Houria se voulait avant tout un cri de soutien au peuple syrien. Lire la suite…

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :